Mon réseau pour
le développement
des compétences
par l'intégration
des technologies
en formation
professionnelle

Écrit par 27 mai 2013 Publié dans Principale
Évaluer cet élément
(0 Votes)

         
Le service national du RÉCIT
           
en formation professionnelle
           
est une collaboration :


         


             

         


            Site développé sous SPIP  1.9.2e

            Squelette disponible de licence GPL

            a href="/spip.php?artice31" title="'RSS'
              img src="'images/xml.gif'&t;br" alt="'RSS'
     

Dernière modification le 19 juin 2013
Écrit par 23 mai 2013 Publié dans Principale
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Facebook Google + Twitter You Tube

Dernière modification le 05 février 2014
Écrit par 23 mai 2013 Publié dans Principale
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Twitter Facebook Twitter facebook Google+ Youtube

Dernière modification le 05 février 2014
Écrit par 23 mai 2013 Publié dans Principale
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le 25 octobre 2013
Écrit par 23 mai 2013 Publié dans Principale
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le 25 novembre 2015
08 février 2010
La revue pédagogique Technigogie «désire se consacrer à la communication d’informations sur les différentes difficultés et pistes de solution en lien avec l’apprentissage d’une profession et le développement de la compétence professionnelle.»

Cette publication est disponible en format papier mais aussi numérique : http://www.technigogie.com/technigogie.com/Accueil.html
 
«Articles, informations et commentaires» sont bienvenus «pour alimenter les prochaines parutions».
25 mai 2010
La formation professionnelle (FP) est un cheminement scolaire pour former des personnes à exercer un métier. L’on constate que les jeunes de moins de 20 ans s’y intéressent peu.

De plus, échecs et abandons scolaires sont fréquents à ce niveau. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte et sont interreliés. Certains relèvent de la société, d’autres de l’école, d’autres encore de l’élève et des facteurs sont attribuables à l’enseignant. Il existe une interaction entre les perceptions des enseignants, leurs attitudes en classe et la performance des élèves. L’objectif de cette étude est d’analyser l’influence des caractéristiques des enseignants sur les attributions d’échec. Les données ont été recueillies au moyen d’un questionnaire auprès d’un échantillon de 468 enseignants. Les distributions de fréquence des causes de réussite et des causes d’échec sont faites au moyen du test du khi carré.

L’analyse des attributions d’échec faite au moyen du test t de Student, a permis d’établir un ordre d’importance décroissant des types d’attributions d’échec : élève, enseignant, école et société. L’analyse de la variance des moyennes des variables dépendantes (types d’attributions d’échec) en fonction des variables indépendantes (caractéristiques des enseignants) est faite à l’aide de tests UNIANOVA. Les résultats démontrent qu’il existe un lien entre la perception des enseignants et trois des caractéristiques étudiées : le sexe, le statut d’emploi et le sentiment d’efficacité professionnelle (SEP). Cette recherche, réalisée au printemps 2006, permet de conscientiser les enseignants à l’égard de leurs attributions relatives à la réussite et à l’échec scolaires des élèves.

La formation professionnelle est un niveau d’enseignement où il existe relativement peu de recherches. Enfin, la réussite scolaire et la persévérance chez les jeunes ont des répercussions au plan personnel, socioéconomique et politique et cela confère à cette étude une certaine pertinence sociale.
  • Facebook Google + Twitter You Tube